Comment prévenir et limiter l’invasion des mouches au Printemps ?

Voici un sujet très glamour ! N’est-ce pas ? Mais qui aime la présence de ces insectes volants dans son foyer ? Pas moi ! Et je suis sûre que vous non plus !!

Elles réapparaissent au Printemps, dès les premières chaleurs, car oui, elles aiment la chaleur ! Elles aiment aussi l’humidité et les aliments organiques en décomposition (beurk !). C’est pourquoi on les voit souvent tourner autour des poubelles ou dans la cuisine autour des fruits trop mûrs. En résumé, les lieux fréquentés par les mouches sont bourrés de millions de microbes. Et lorsqu’elles entrent dans nos maisons, ces mêmes microbes sont un risque de contamination, par simple contact de leurs pattes sur la nourriture. De plus, elles se reproduisent très rapidement, et leur présence peut vite devenir l’enfer : de plus en plus nombreuses, elles peuvent nous rendre fous avec leur zozotement à nos oreilles, nous donner le tournis à voler dans tous les sens, à venir nous « attaquer » toutes les secondes… Même si elles font partie de la chaîne alimentaire, elles ne sont pas les bienvenues chez nous et on dit NON à l’invasion de mouches !


Mais comment prévenir et limiter cette invasion chaque année ?

En mode Green : au naturel et zéro déchet !


Il va donc falloir travailler autour de 2 axes : la prévention et l’action.


Plusieurs pistes de prévention, à l’extérieur et à l’intérieur.


A l’extérieur, la toute première protection réside dans l’installation de rideaux de portes et de moustiquaires aux fenêtres. Un sas entre l’extérieur et la porte d’entrée ou une porte fenêtre, avec une véranda par exemple, est aussi un bon moyen pour prévenir l’entrée de ces « bestioles » ! Ce sont certes des investissements, parfois onéreux, mais ils sont durables, et permettent de limiter l’entrée d’autres insectes.


Rideau de porte fabriqué à partir de bouchons de liège : une bonne idée Brico Green !


Cette première solution peut être complétée en choisissant les bonnes plantes ou les fleurs qui ont une action répulsive : le basilic (en pot ou quelques feuilles renouvelées) sur le rebord d’une fenêtre, un géranium près de la porte d’entrée, de la citronnelle ou menthe dans la véranda, sur le balcon ou la terrasse, sont autant de solutions naturelles… à condition d’avoir la main verte … et de penser à laisser quelques feuilles quand vous préparez la sauce vinaigrette au basilic ou des mojitos !

A l’intérieur, un nettoyage régulier suffit pour ne pas attirer les mouches. En éliminant les sources d’attrait des mouches (sortir régulièrement les ordures, évacuer les matières organiques au compost, enlever les miettes, couvrir la coupe de fruits et enlever tous les fruits trop mûrs, nettoyer les canalisations de l’évier), sont autant d’actions préventives contre les mouches. Il s’agit non seulement de ne pas les attirer mais également de ne pas leur offrir les conditions favorables à la ponte des œufs.

Zoom Green >> Nettoyer les canalisations de son évier pour prévenir l’invasion des mouches avec deux ingrédients naturels

Verser une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans la canalisation puis verser un verre de vinaigre blanc. Par son action effervescente, le mélange va décoller les saletés incrustées. Laisser agir quelques minutes, en évitant de respirer le mélange gazeux. Au besoin, nettoyer avec un goupillon l’entrée de la canalisation. Pour finir, verser de l’eau chaude pour évacuer tous les résidus. A renouveler toutes les semaines.


Ce nettoyage régulier permet d’avoir des surfaces propres, exemptes de restes de nourriture, du coup les mouches n’ont rien à se mettre sous la dent !


Si malgré toutes ces précautions les mouches entrent, alors à l’attaque !!


On fabrique un piège et un spray répulsif naturel pour se protéger dès l’extérieur.


Plan A : fabriquer un piège à mouches avec une boite de conserve et un entonnoir artisanal fabriqué avec un journal, un magazine (d’autres idées comme la bouteille en plastique coupée en deux avec le goulot en guise d’entonnoir sont aussi valables bien sûr !) à poser sur une table, un rebord de fenêtre ou à suspendre à l’extérieur, près des entrées. Les mouches entrent par l’entonnoir, attirées par l’odeur, et sont piégées dans l’impossibilité de ressortir, puis se noient dans le liquide ( ! machiavélique !). Il faut prévoir suffisamment de fond (2 à 3 cm), et un renouvellement tous les 2 ou 3 jours. A remplir avec l’une des recettes suivantes :


· Le vinaigre de cidre est l’ingrédient préconisé depuis fort longtemps pour attirer les mouches. Pourquoi ? Car elles sont attirées par les odeurs de fermentation et le vinaigre de cidre est le fruit de la fermentation des pommes ; elles ne peuvent donc pas y résister, surtout légèrement chauffé pour diffuser l’arôme.


· Du sirop composé d’eau (récupérée après le lavage des légumes par exemple), de sucre et de miel (bon là c’est clairement un sacrifice !), ou encore avec du lait sucré.


Qui, un matin sur le fil, n’a pas laissé son bol de lait chocolaté sur la table et découvert en rentrant, des mouches mortes flotter dedans ???


Plan B : fabriquer un spray répulsif naturel à base de vinaigre blanc et de 4 à 5 gouttes d’huile essentielle pour 500ml de produit. Il suffit de vaporiser le répulsif sur les encadrements des entrées possibles, sur les rideaux (intérieur et extérieur), les vitres (intérieur et extérieur) et à renouveler toutes les demi-journées (au pire) ou toutes les 2 heures (au mieux). ATTENTION : je vous recommande de vous équiper de lunettes de protection lors de la vaporisation ; les retombées de vinaigre et d’huile essentielle sont dangereux pour les yeux, car irritantes. Ne convient pas à une pulvérisation sur les mains, le corps ou les vêtements.

Pour organiser l’attaque à l’intérieur, il y a plusieurs subterfuges à notre disposition !


Plan A soft : on confectionne un répulsif naturel en mode récup : une petite boite de conserve, une vieille serviette ou un vieux torchon que l’on imbibe de vinaigre d’alcool et de quelques gouttes d’huile essentielle. On le place stratégiquement dans la pièce où il y a le plus de mouches en pensant à le changer dès le retour des indésirables !


Plan B soft : on récupère un petit sachet en organza, de mousseline ou de jute (de récup !) et on y place des clous de girofle. J’aime bien y ajouter des fleurs de badiane et des bâtons de cannelle ! Ce sont des odeurs fortes que les mouches n’apprécient pas. On le suspend à la poignée des fenêtres, des portes, aux luminaires (éloigné de toute source de chaleur, bien sûr… faudrait pas que la chasse aux mouches tourne au drame !)…

En effet, les mouches sont attirées par la lumière et s’agglutinent souvent sur les surfaces blanches, les vitres, les lampes et abat-jours… où d’ailleurs, elles ne se privent pas pour nous laisser les traces de leur passage ;-(


Zoom Green >> Nettoyer les « traces » de mouches sur des surfaces lisses (vitres, portes de placards) avec deux ingrédients naturels

Dans un récipient, verser une demi-cuillère à café de savon noir et compléter avec de l’eau légèrement chauffée. Mélanger jusqu’à complète dissolution du savon noir. Imbiber un linge microfibres, essorer puis passer sur les surfaces. Finir en passant un chiffon sec.

Plan B bis soft : Un demi citron planté de clous de girofle et à positionner à proximité des fenêtres, ou encore en centre de table. Cette astuce est valable aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il faut cependant veiller à le laisser à l'air libre et ne pas le mettre dans un bocal car il aurait vite fait de moisir ! Il faut le changer toutes les 2 semaines environ. C’est valable aussi avec un demi-oignon, mais personnellement je préfère largement l’odeur de citron ;-)

Plan C, D et E… soft :

· Allumer une bougie à la lavande

· Faire brûler de la poudre de cade

· Faire un pot-pourri d’herbes aromatiques répulsives : menthe, romarin, basilic, oignon, poireau, ail…

Je n’allais pas vous laisser sans vous préciser les huiles essentielles que l’on peut utiliser dans la fabrication des répulsifs naturels en spray et en pot !

Les huiles essentielles réputées pour leurs propriétés répulsives sont :

- HE* de Basilic,

- HE* Citronnelle,

- HE* de Géranium,

- HE* de Menthe,

- HE* de Lavande.

Je vous rappelle que les huiles essentielles sont puissantes et ne conviennent pas à tout le monde. Il est recommandé de demander l’avis de votre médecin avant toute utilisation.

HE* = Huile Essentielle


Dès que les mouches font leur apparition, on en a pour environ 6 mois d’invasion non-stop, jusqu’au mois d’Octobre. Alors il faut s’armer de patience et bien s’équiper.


En résumé :

- Installer des moustiquaires et rideaux de porte ;

- Disposer des plantes répulsives aux abords des portes et fenêtres ;

- Bricoler des pièges à disposer en extérieur et proches des entrées et les changer régulièrement ;

- Fabriquer des répulsifs (sprays, pot-pourri, bougies) avec des ingrédients naturels : vinaigre, huiles essentielles, citrons, épices… et pulvériser régulièrement (tous les jours à minima, voire deux fois par jour) toutes les entrées des pièces à vivre y compris le rideau de porte ;

- Jouer de la tapette à mouches en cas d’invasion sévère !


Quels sont les produits naturels proposés en boutique pour s’y mettre tout de suite !?!


Bicarbonate de soude technique en vrac 3.55€ / Kg


Vinaigre d'alcool bio en vrac 2.21€/Kg

Bouteille réutilisable issue de la canne à sucre 2.10€


Contenant vide spray vaporisateur 500ml 2.00€

Contenant vide spray 200ml 1.70€

Epices en vrac (prix au kilo sur demande)

Bougie 100% végétale La Ferme du Hitton 19.90€


Vinaigre de cidre biologique 4.75€


Quelles astuces anti mouches vous inspirent ?






© 2023 by GreenAlpilles. Proudly created with Wix.com

Liste des produits concernés : En Octobre, le Green se pare de Rose

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Pour consulter les CGV, cliquez ici