Janvier / Le mois du blanc / Comment entretenir son linge au naturel ?


La nouvelle année est souvent synonyme de bonnes résolutions. Alors pourquoi pas franchir le pas et entretenir votre linge avec des solutions naturelles, efficaces, peu coûteuses et respectueuses de votre peau, de votre linge et de l'environnement ?

Suivez-moi pour quelques conseils et astuces, de la lessive au dressing !


Quels sont les ingrédients naturels à utiliser en buanderie ?


Les premiers ingrédients sont l’huile de coude et un peu de temps ! Et oui, en effet, il faut commencer par fabriquer la(les) lessive(s), l'assouplissant, le détachant... Avec quels ingrédients ? Le savon de Marseille est le principal ingrédient. L’autre ingrédient incontournable est le vinaigre blanc pour remplacer l'assouplissant, tout comme l'acide citrique. Ensuite, il y a les poudres qui vont renforcer l’action lavante de la lessive : il s’agit du bicarbonate de soude, des cristaux de soude, du percarbonate de sodium et du sel. J'explique juste après les principales propriétés de chaque ingrédient. Enfin, lorsque l’on parle de buanderie, de linge chez nous en Provence (avec l’accent haing !), on ne peut pas passer à côté de la lavande. Plus loin, je vous dis comment l’utiliser ! Et pour les jours de rupture de stock de lessive faite maison, il y a toujours la possibilité de s’approvisionner en lessive écologique en vrac. Ça peut dépanner !

Comment laver son linge avec la lessive au savon de Marseille… mais pas que ?


Le savon de Marseille est l'ingrédient phare des lessives "homemade". On le trouve sous la forme solide, auquel cas, il faudra user de l'huile de coude, pour le râper finement et faciliter ainsi la fonte du savon dans l'eau chaude. Heureusement, aujourd'hui, les fabricants proposent des copeaux de savon de Marseille, qui facilitent grandement la tâche, même s'il faut les réduire davantage en miettes. Depuis peu, Marius Fabre propose des copeaux sans huile de palme. Ainsi, la lessive ne fige plus et reste liquide. Ce qui présente quelques avantages : inutile de secouer énergiquement la lessive avant l'utilisation, et surtout, moins de risques pour la machine à laver et les canalisations. Il est tout à fait possible d'utiliser le savon de Marseille vert comme le blanc. Fabriquer sa lessive en version liquide (savon et eau chaude) et/ou en poudre. Par gain de temps, il est tout à fait envisageable d'utiliser les copeaux directement en machine, soit dans le tambour soit dans le compartiment lessive, en les réduisant le plus possible en miettes.


La lessive au savon vert sera liquide, d’une belle couleur irisée verte kaki (ma préférée !), elle se déphasera (une partie claire au fond et une partie foncée sur le dessus) et c’est normal ! Son odeur d’olive est présente mais subtile. On peut l’utiliser dès 30°- 40° pour du linge peu sale à très sale, le linge de couleur ou les couleurs foncées et le linge délicat.


La lessive au savon blanc -AVEC l'huile de palme- aura une apparence plus solide et il faudra la secouer énergiquement pour casser la texture gélatineuse et l’utiliser. Elle n’a pas d’odeur particulière. Je vous conseille de diviser votre dose en machine par deux et de l’utiliser à 60° pour du linge clair ou le blanc, le linge de bébé, de lit, de toilette, de maison. En effet, elle aura du mal à se dissoudre à basse température et laissera des résidus dans la machine et les canalisations, surtout en cas de surdosage.


La lessive au savon blanc -SANS huile de palme- aura une couleur beige clair à jaune clair, avec une très légère odeur de savon ;-) L'huile de palme a été remplacée par de l'huile de tournesol. Elle restera liquide et se déphasera (une partie claire au fond et une partie jaune foncée sur le dessus) et c'est normal. On peut l'utiliser pour tout le linge dès 30°.


Pour renforcer l’efficacité des lessives, on peut ajouter directement dans le tambour, l’une des poudres suivantes et ceci en respectant bien les précautions d’emploi ;-) surtout avec le percarbonate de sodium et les cristaux de soude (voir emballages).

Bicarbonate de soude pour éliminer les odeurs de transpiration, les graisses et pour blanchir.

Cristaux de soude pour dégraisser.

Percarbonate de soude pour blanchir et détacher. A utiliser sur du blanc ou des couleurs très claires.

Sel pour fixer les couleurs et pour son action anticalcaire.

Quelles alternatives naturelles et efficaces à l’assouplissant ?


Le vinaigre, bien sûr ! C’est le couteau suisse de la droguerie au naturel ! Il est anticalcaire donc parfait pour assouplir le linge ; il a des propriétés antiseptiques donc parfait pour assainir le linge ; il est économique donc parfait pour le portefeuille ; il n’est pas nocif donc parfait pour les peaux sensibles ! Et en plus, l’odeur ne reste pas ! C’est tout BENEF !!! Avec le vinaigre, il est possible de faire des macérâts vinaigrés de fleurs ou de plantes pour parfumer votre assouplissant de façon naturelle : lavande, thym, oranges, clémentines, pamplemousse, lilas... Enfin, il existe une solution moins connue pour fabriquer son assouplissant avec de l’acide citrique dissout dans de l’eau. Il a l’avantage d’être plus efficace contre le calcaire, mais attention à l’usure de la machine !


A la question des huiles essentielles dans la lessive ou l’assouplissant ????

Je me permets ici de rappeler 4 éléments qui font que je ne préconise pas d’en mettre. Le premier concerne celui de l’incompatibilité des huiles essentielles avec l’environnement aquatique. Le deuxième concerne cette fois celui du rendement de la production des huiles essentielles ; par exemple, pour produire 1L d’huile essentielle de lavande, il ne faut pas moins de 150Kg de fleurs. Ce qui induit le coût élevé à l’achat des huiles essentielles. Troisièmement, l'huile essentielle est non miscible avec l'eau et/ou le vinaigre ; elle ne se mélange pas, l'huile étant plus légère que l'eau ou le vinaigre. Enfin, dernier élément, l’ajout d’huile essentielle dans la lessive ou l’assouplissant est peu efficace étant donné les grandes quantités d’eau lors des cycles de lavage et de rinçage. Je vous donne ensuite quelques pistes pour parfumer votre linge !


Comment entretenir son lave-linge en mode Green ?


Une machine sale ne peut pas laver correctement le linge. Les odeurs de moisi, de transpiration, les résidus de cheveux ou de lessive… induisent d’entretenir régulièrement votre machine à laver. Dans le ménage au naturel, c’est la régularité qui compte et qui produit des résultats. Après chaque lavage, sortir le linge immédiatement à la fin du cycle ou dès le lendemain matin pour l’étendre. Pensez aussi à laisser le hublot ouvert pour éviter l’humidité et les odeurs. Une fois par mois : nettoyer et brosser les compartiments de lessive et d'assouplissant ; nettoyer le joint avec un linge trempé dans une solution eau et bicarbonate. Ne gâchez pas cette solution : vous pouvez la verser dans le tambour et ajouter du vinaigre blanc puis faire tourner la machine à 90°. Le fait de faire une machine pleine à 90° une fois par mois marche tout aussi bien !


Le sèche-linge : green ou pas green ?


Le sèche-linge est énergivore mais, on évite une accumulation du linge les jours de pluie !!! Chacun voit midi à sa porte en fonction de ses contraintes ! Le mieux étant de privilégier le séchage du linge dehors. Heureusement, il y a plus de jours d’ensoleillement et de mistral chez nous que de jours de pluie ! Haing ?! ACCENT ;-)


Le fer à repasser : green ou pas green ?

Peut-être avez-vous déjà entendu dire que le fait de repasser les affaires tue les microbes. Ils sont éliminés dès lors que le linge est lavé à 60° et plus. D’un point de vue esthétique, et à mon avis, le repassage serait indispensable sur les chemises, les blouses, les jupes droites ou à plis, et pour certains pantalons…! On le laisse dans la buanderie pour les jeans, pulls, sweats, tee-shirts, pyjamas, le linge de lit, de maison, de toilette et les sous-vêtements. Alors comment faire ? Je vous propose une séance stretching du linge à l'étendage puis une séance pliage dès le détendage en tirant sur le linge, puis le ranger dans votre placard (il va se détendre et prendre le pli surtout s'il est très légèrement humide !).


Une dernière recommandation pour le fer à repasser : certains sites ou blogs conseillent de « mettre quelques gouttes d’huile essentielle dans l’eau du fer à repasser ». HORREUR !! Pourquoi ? 2 explications. Tout d’abord, comme son nom l’indique, l’huile essentielle c’est de l’huile. D'abord, l’huile ne se mélange pas à l’eau (non miscible dans l’eau) et du coup elle encrasse les trous du fer à repasser. Si malheureusement, l'huile parvient à passer dans la vapeur, elle est remplit d’huile et imaginez le résultat sur votre top fétiche ou votre jupe préférée ? … [no comment] Bilan : votre fer est bon pour la déchetterie…


Comment parfumer son linge au naturel ?


Je sens votre frustration, car comme vous l'avez compris, la lessive naturelle n’a pas vraiment d’odeur. Je vous l’accorde cela peut en déranger certaines… Néanmoins, on s’y habitue en moins d’un mois ! Mais si l’odeur est importante pour vous ALORS il existe quelques pistes intéressantes.

- La première piste à suivre se situe au moment du pliage du linge où vous pouvez vaporiser un « parfum de linge » sur vos affaires.

- La deuxième se situe dans le placard : le bon vieux pochon de lavande dans les armoires, comme Mamie ! Mais aussi, un pochon rempli d'épices douces cannelle, badiane, de pétales de roses séchées, de lilas (...) ou un jeton de cèdre avec une goutte d'huile essentielle de votre choix, ou encore un savon (de Marseille ou parfumé) dans son emballage glissé entre les affaires.


Oulala ! Il faut faire tout ça ?


Prenez-le comme un challenge ?!?! Profitez du mois de Janvier pour démarrer et planifier un mois pour mettre en place une buanderie au naturel ! Attention, je ne vous dis pas de mettre à la poubelle tous vos produits ; c’est du gaspillage et le mode de vie zéro déchet n’aime pas le gaspillage ! Je vous recommande de finir vos produits progressivement.

Puis au fur et à mesure :

1. récupérer les contenants vides pour les réutiliser : des bidons de lessives, des bocaux, des bouteilles en verre...

2. s'équiper en matériel (récupération) dédié à la fabrication de vos produits : saladier, fouet, verre mesureur, entonnoir, balance, râpe.

3. s'équiper en accessoires durables relatifs à l'entretien du linge : pinces à linge en inox, balles de lavage anti-calcaire, pochons en tissu, jetons de cèdre...

4. acheter les ingrédients : savon de Marseille, copeaux, bicarbonate de soude, cristaux de soude, percarbonate de sodium, vinaigre blanc.

5. choisir les modalités d'utilisation de ces ingrédients en fonction de vos contraintes : bruts en mélange minute au moment de l'utilisation ou préparés à l'avance selon certaines recettes.

6. choisir ses recettes en fonction de vos habitudes et de votre linge : lessives en liquide ou en poudre, lessive pour linge blanc, linge foncé, affaires de sport, linge très tâché (bébé, enfants, serviettes de tables, nappes...), températures de lavage 30°, 40°, 60°...

7. passer à l'action en fabriquant vos produits.

8. être attentive aux résultats pour modifier, au besoin, vos recettes ou vos mélanges minute.


Sur quelles recettes se baser ?


Je vous proposais des ateliers en boutique, cependant, le peu d'espace (gagné par des produits avec le développement de l'offre ;-) et les contraintes sanitaires qui nous préoccupent aujourd'hui bien malgré nous, je réfléchis à une alternative à distance, en visioconférence, avec une possibilité d'achat (si vous êtes des alentours) des ingrédients de base en les récupérant en boutique. Et sachant aussi que le coût de l'atelier serait moindre par rapport à un atelier en présentiel.

Seriez-vous intéressez ?

Faites moi part de vos retours par mail, messager, messagerie instagram, coup de fil, sur le formulaire de contact du site, lors de votre passage en boutique...

Sur ce modèle :

- Atelier "Buanderie" : recettes de lessive liquide, lessive en poudre pour le linge blanc, spray détachant avant lavage, savon détachant, assouplissant, parfum de linge, solutions minutes en cas de rupture de stock.

- Atelier "Nettoyants quotidiens" : recettes de multi-usages, d'anticalcaire et vitre, de dépoussiérant pour meubles en bois, crème à récurer, parfum d'ambiance, solutions minutes en cas de rupture de stock.

- Atelier "WC" : recettes de gel wc, tablettes wc, astuces de détartrage de la cuvette, désinfectant en spray, solutions minutes en cas de rupture de stock.


Fabriquer !!! Pas pour moi ! Y a-t-il d'autres alternatives écologiques ?


Bien sûr ! En boutique, je vous propose plusieurs alternatives :


* tout prêt en vrac : BULLE VERTE / DRÔME

- la lessive liquide hypoallergénique et sans parfum,

- la lessive en poudre spécial blanc parfumée au lavandin,

- l'assouplissant à l'huile essentielle de lavandin.

* tout prêt conditionné : MARIUS FABRE / SALON DE PROVENCE

- lessive aux copeaux de savon de Marseille.

* en kit conditionné : ANOTHERWAY / MARSEILLE

- lessive au savon de Marseille en bouteille en verre, recharge en sachet kraft recyclable et doseur.


Pour conclure


Le premier pas est toujours le plus difficile, le tout c’est de se lancer !!! Vous avez tout à y gagner !!!

Je suis impatiente de lire vos retours sur ma proposition d'ateliers par visio !

A bientôt ! Sandra




6 vues0 commentaire

© 2023 by GreenAlpilles. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Pour consulter les CGV, cliquez ici